Le ver est dans le fruit... l'abeille elle cherche une fleur.... de cacao

    Welcome to the international forums! Choose your language area below:

    NEW: More world rounds coming this month, click to read more

    • Le ver est dans le fruit... l'abeille elle cherche une fleur.... de cacao

      L'Abeille et l'Asticot...


      (première partie)

      L'abeille cherchait à la nuit tombée des fleurs de Cacao à butiner...
      Elle espérait ainsi pouvoir au plus vite collecter le précieux nectar dont la ruche avait tant besoin.
      Elle ne prit pas fort garde à elle et se posa sur une pomme bien mûre une fois la nuit tombé, surprise par le froid ses ailes ne voulaient plus voler.
      Ayant depuis l'aube cherché sans relâche, elle ne senti pas la douce torpeur s'emparer d'elle.

      Et avant même d'avoir pu mettre ses réserves à l'abri... s'endormi.

      Hors la jungle était en effervescence... L'étranges volatiles bien plus gros qu'elle passaient de pyramide en pyramide... comme attiré par le soleil.
      Le jour... la nuit... rien n'y changeait...

      Un asticot dans le fruit entendit. Le bourdonnement discret de l'abeille ensommeillée
      Son radar pourtant branché... rien n'y fit... l'asticot rampant discrètement ne fit pas un bruit...
      Quand elle se réveilla penaude, ses réserves durement acquises pendant un jour entier avaient finies dans le ventre dodu de l'animal...

      L'abeille retourna à la ruche... sans son précieux butin. Elle se fit discrete peu fière de son aventure... mais repartait déjà... à la recherche de nouveaux délices sucrés... et rapporterait bientôt pour le plaisir de tous de quoi faire un bon miel sucré.

      Mais sa mésaventure ne fut pas pure perte... une étrange danse se préparait en secret...
    • ...Quant à lui, l'asticot, gavé de tout le nectar ingurgité,
      restait caché au fond de la galerie fruité qu'il avais creusé.
      Étai-ce par peur de se faire piquer ? digérer ? ou rattraper la nuit qu'il avait sauter ?
      Personne ne le savait...

      Le soleil, bientôt à son zénith, tapait de ses rayons la pomme savoureuse, en partie grignoté.
      Son rouge flamboyant, éclatant de beauté, n'échappait pas aux aigles, guerriers de la vallée.
      Ils s’en approchèrent non inquiets, pensant à leur tour pouvoir se rassasier.
      Celle-ci dégageait une saveur volatile, un fin parfum, véritable délice du nez.

      Quand tout à coup, ni une, ni deux, l'asticot sorti de son quartier.
      Il n'était pas seul, s'était joint à lui toute son armée.
      Les valeureux rapaces, bien qu'inférieurs en nombre tentèrent de luter,
      Mais rien n'y fit, les plumes s'envolèrent sur le rythme coups portés... ;)